Le langage de la confiance en soi


Le langage que nous utilisons programme notre cerveau. C’est le principe de la PNL, ou programmation neuro-linguistique (cf. article sur les thérapies brèves).


En effet, même le plus petit des mots peut avoir l'effet le plus profond sur notre subconscient : comme un enfant, il ne comprend pas vraiment la différence entre ce qui se passe réellement et ce qu’on lui dit.





Ainsi, les mots que nous utilisons peuvent nous donner une grande maîtrise de nos vies et de nos destinées, ou au contraire, nous déresponsabiliser et nous limiter.


Il est donc important d'utiliser la langue de la meilleure façon possible afin d'améliorer considérablement sa qualité de vie.


Les mots à bannir remplacer :


Essayer : c'est un petit mot mais il a un impact incroyable sur nous. Si quelqu'un dit : « Je vais essayer de le faire », vous savez qu'il ne va pas y mettre tout son cœur et peut même ne pas le faire du tout.


À quelle fréquence utilisez-vous le mot essayer lorsque vous parlez de choses qui comptent pour vous ? Dites-vous « Je vais essayer d'être plus confiant » ou « Je vais essayer de faire ça » ou « Je vais essayer d'appeler » ?