Entrepreneurs : sortez des sentiers battus !

Dernière mise à jour : 22 janv.

Lorsque les gens sortent des sentiers battus, ils trouvent des façons créatives de résoudre les problèmes - et créent de nouvelles façons de voir les choses.

On peut par exemple parler de la création de l'iPhone d'Apple, des nouveaux modes de transport avec Blablacar, ou encore des nouvelles façons de manger au restaurant avec UberEats.

Comment font-ils pour avoir des idées aussi innovantes ? Comment pouvez-vous en faire autant ?






Les sentiers battus, c’est la façon normale de faire et de voir les choses. C'est l'hypothèse que font presque toutes les personnes impliquées. La meilleure façon de commencer à sortir des sentiers battus est donc d'identifier et de remettre en question toutes les hypothèses qui composent la pensée à l'intérieur des sentiers battus.


Anecdote : L'une des principales marques d'alcools vacillait il y a des années, et elle n'arrivait pas à augmenter ses ventes. Pourtant, elle avait tout essayé : des promotions, une baisse des prix, un meilleur placement en rayon - telles étaient les solutions "logiques".

Ensuite, quelqu'un a contesté les hypothèses en demandant « Et si nous arrêtions les promotions et augmentions simplement le prix ? »

Le prix a été augmenté à titre expérimental et les ventes ont rapidement doublé.

En effet, il s'avère que certains types d'alcool sont achetés assez souvent en cadeau. Les clients ne veulent pas acheter le plus cher, mais ils ne veulent pas non plus passer pour des radins. Ils n'achèteront donc pas de produits qui ne coûtent pas assez cher.

Imaginez maintenant ce qui arrive à vos marges bénéficiaires lorsque vous augmentez le prix et doublez les ventes. C'est ça, le pouvoir de sortir des sentiers battus.


Sortir des sentiers battus, mode d'emploi :


1. Identifiez les hypothèses courantes et contestez-les.

Par exemple, si vous concevez une nouvelle moto, notez des hypothèses telles que « la vitesse compte », « elle doit fonctionner à l'essence » et « elle a besoin de deux roues ».

Non pas que vous vous préparez à prouver qu'elles sont fausses, mais les contester peut conduire à une créativité incroyable : le temps est peut-être venu pour une moto électrique à trois roues.



2. Assumez l'absurde.

C'est amusant ou ennuyeux, selon votre ouverture d'esprit. Tout ce que vous faites est de commencer à faire des hypothèses absurdes, puis de trouver des moyens de les comprendre.

La façon la plus simple de le faire est de demander "et si".

Et si une entreprise de nettoyage était mieux lotie avec deux fois moins de clients ?

Cela semble absurde, mais travaillez avec.

Hmm... moins stressant, peut-être. Plus rentable si chaque client valait trois fois plus.

Est-ce possible ? Les espaces commerciaux qui impliquent de grands espaces faciles à nettoyer (théâtres, bureaux, salles de congrès) rapportent plus d'argent en une journée que les maisons, avec moins de maux de tête.

Se concentrer sur l'obtention de ces comptes pourrait être la voie la plus rentable - pas si absurde.


Une autre façon d'avoir des idées plus innovantes est de penser littéralement hors des sentiers battus. Sortez de la maison ou du bureau. Regardez autour de vous comment les autres font les choses.

Le benchmarking est une technique très utilisé en entreprise : on regarde comment font ceux qui réussissent et on essaie d'appliquer cela chez nous.

Parfois cela fonctionne, parfois moins. Mais dans l'idée, on pourrait appliquer certaines façons de faire de la vie courante à notre activité.


Dans les bus en Equateur, les vendeurs mettent un produit entre les mains de tout le monde et les laissent le tenir pendant qu'ils font un argumentaire de vente. Ensuite, ils doivent rendre "leur" produit ou le payer. C'est très efficace. Comment pourriez-vous utiliser ce principe dans votre entreprise ?


Chez Emelior, on a reproduit celui-ci à notre manière, et on vous offre une première séance de coaching de trente minutes. Après cela, c'est à vous de choisir si vous souhaitez reprogrammer une séance, ou non. Pour en savoir plus, c'est par ici !

0 commentaire