5 émotions qui pourraient vous empêcher de vivre vos rêves

Des souvenirs blessants peuvent étouffer votre développement et votre croissance. Comment briser ce conditionnement mental insidieux ? Comment grandir et se développer au-delà des épisodes blessants qui s'enfouissent dans notre subconscient et influencent nos vies ? Comment changer et grandir pour vivre nos rêves ?


La première étape consiste à briser l'emprise de ces influences inhibitrices du passé. Reconnaissez-les, puis débarrassez-vous d'elles ou transformez-les en une force positive qui vous pousse vers l'avant plutôt que de vous retenir. Identifiez ces souvenirs inhibiteurs dans votre vie afin de les contrôler plutôt que de leur permettre de vous contrôler. Quelqu'un a-t-il blessé vos sentiments ? Pardonnez-leur et oubliez cela. Passez à autre chose. Quelqu'un vous a-t-il puni injustement ? C'est fini. C'est le passé. Passez à autre chose.


Voici quelques-unes des émotions les plus courantes qui s'enfouissent dans le subconscient et entravent notre croissance en tant qu'individu :


1. La colère : Il s'agit d'une réponse naturelle à une attaque ou à une blessure perçue. Elle permet de faire circuler l'énergie. Mais lorsque nous laissons celle-ci mijoter, cela épuise l'énergie qui pourrait être utilisée pour améliorer votre vie. Si vous retenez votre colère pendant plus d'une semaine, cela ne fait que vous blesser. Lâchez prise. Imaginez que vous la jeter. Soulagez vos pensées. Transformez votre colère en motivation positive. Ne vous fâchez pas, motivez-vous.


2. La vengeance : Le cousin germain de la colère. Cela vous prive également de force à long terme. La personne qui vous a blessé a probablement continué sa vie ; alors vous devriez en faire autant. Ne laissez pas la blessure vous blesser davantage en inhibant votre croissance. Débarassez-vous de cette blessure ou utilisez-là. Au lieu de dire : « Je vais les avoir», dites : « Je vais leur montrer “. JE SERAIS QUELQU'UN!"


3. La tristesse : Cette émotion est encore plus paralysante que la colère car elle vous épuise dès le départ, sapant votre volonté de continuer. Vous allez devoir certainement laisser la tristesse s'écouler lentement à son propre rythme. Le temps guérit, mais si la tristesse semble persister, forcez-la à sortir consciemment. Cherchez des choses qui vous font rire et ayez une vision positive de la vie. Réalisez que se sentir triste ne changera rien et que la tranquillité d'esprit est votre droit.


4. Le ressentiment : La vie n'est pas toujours juste. Il est irréaliste de penser autrement, et s'accrocher à nos souvenirs douloureux n'est pas un moyen de riposter. Lâchez vos ressentiments et reprenez le combat.


5. La culpabilité : La culpabilité est une autre émotion qui se dresse entre vous et vos rêves. Nous avons tous fait des choses que nous regrettons. Des choses que nous ferions différemment. Beaucoup d'entre nous ressentent cette culpabilité et cela nous empêche d'avancer. Ne permettez à personne de vous faire culpabiliser. Dites-vous "Peu importe ce que vous faites ou me dites, je suis toujours une personne de valeur"


Pour vous débarrasser de ces émotions passées, mettez-les dans une perspective positive plutôt que négative et coupez ainsi leurs racines douloureuses dans votre subconscient. Réinterprétez le passé avec ces méthodes : Améliorez-vous, ne devenez pas amer. Trouvez un endroit calme et confortable. Asseyez-vous et détendez-vous. Pensez à quelque chose ou à quelqu'un qui vous a causé de la douleur ou de la déception. Maintenant, prenez du recul par rapport à ce sentiment et à la situation.

Et faites un point.

Les émotions qui en ont résulté vous ont-elles rendue plus forte ?

Vous ont-elles donné plus de détermination ?

Pouvez-vous utiliser ces souvenirs pour grandir plutôt que pour vous épuiser ?

Pourquoi les laisser vous blesser davantage ?



0 commentaire